CRC/SOGEYOUKIES [24 – 10]

LE CASSE DU SIECLE

Est-ce compliqué de résumer un match qu’on n’a ni joué ni encouragé et donc ni vu (ni connu) ? Oui et non.
Le score parle pour lui, c’est une victoire, et toutes les victoires sont belles. Sans aucun doute, il y a eu du déchet, deux trois bouchons de champagne qui ont pété trop tôt avant les fêtes. Des en-avants « putain elle glisse cette balle », d’autres  en avants « c’est quoi cette passe ? ».
Surement, Fabien est arrivé le premier. En vélo, malgré le froid. Chacun aurait bien passé 2-3 heures sur le parvis de Pershing, sous le soleil de décembre, mais il a fallu aller se changer. Greg a gueulé parce qu’au dernier moment, quelqu’un a décidé de se faire strapper. Au bout d’un moment, Hatem a hurlé « bon vous vous taisez maintenant, vous rentrez dans votre match, bordel ». Lilian a dit « ouais c’est vrai ». Tic a sorti un avocat, ça en a encore surpris un ou deux qui lui ont dit « tu bouffes un avocat ? », il a commencé a expliqué que « oui, c’est plein de vitamines » , puis Hatem a fait « scchhuuuttt » sèchement, l’air agacé. Ken est arrivé. Ensuite, on n’a pas vraiment séparé les gros des arrières, ça se fait plus trop. Quoique comme il faisait froid, peut -être que l’entraînement a commencé dans les douches. Hugo a appuyé sur le bouton d’une douche. « Oups pardon ». Syncope s’est occupé des licences, il s’est dit « putain en 10 ans de CRC j’ai toujours pas compris qu’il fallait refuser ce genre de responsabilité ».
Puis on a distribué les maillots. Quelqu’un a dit « quelqu’un aurait une paire de chaussette ? » du coup quelqu’un d’autre s’est permis de dire «  et un short éventuellement ? » que si l’autre avait pas demandé des chaussettes, on se demande s’il aurait pas fait le match en caleçon.

A l’échauffement, Vincent a proposé des roulades. Aimeric ne les a pas faites. Flo a hésité à faire les marionnettes après l’échauffement des épaules. Lilian a mangé de la pâte d’amande. Didier est arrivé, quelqu’un lui a dit « bah c’est à cette heure ci que tu arrives » « ouais putain c’st à cause de ma femme, je garde ma fille le samedi matin, et puis tu me fais chier j’arrive quand je veux. »
Les touches étaient bien lancées, mais les joueurs peu concentrés. Du coup, pour bien se réchauffer, il a été décidé de se rentrer dedans dans l’en-but, parce que faut pas se mentir, on fait quand même un sport de boeufs.

Le coup d’envoi a été donné. Les parents de Lilian étaient là. Pas sa copine parce que la polaire CRC n’est pas encore arrivée. On a gagné, peu importe la manière. Il y a eu un passage à vide, mais on l’a comblé.

A la fin, chacun s’est réuni en cercle, accroupi. Hatem a dit «  J’vais pas revenir sur ce qui a merdé, le principal c’est qu’on ait gagné, une victoire c’est mieux qu’une défaite, 1, 2, 3 CRC »
Dans le vestiaire, l’ambiance était bonne. Le Nouveau a dit « c’est bon là les gars, triplé du Nouveau, on peut m’appeler l’empereur ? ». Non. A la fin, on a ouvert deux paquets de chips et des bières fraîches, parce qu’il faisait froid dans la voiture d’Aimeric. Vincent a eu la perruque de Princesse, il a fait un bisous au Prince et la photo a été partagée sur Facebook. Partout dans le monde, les anciens du CRC se sont réjouis de la victoire de leur club de coeur.

 

CRC vs. SogéYoukies
Date : Samedi 03/12/2016
Lieu : Pershing – Arbitre : Lavergne

1 Reply to "CRC/SOGEYOUKIES [24 - 10]"

  • comment-avatar
    Vanlerberghe
    04/03/2017 (8 h 04 min)
    Reply

    Ils sont vraiment bonnard vos résumés! On a hâte de lire celui face au BBR. Bon weekend au CRC


Laisser un commentaire