STADE LÉONIEN/CRC [19 – 12]

LEON, IL A DANS SON CALECON, UN SACRE SAUCISSON

Pour son 3ème match de Brassage Bas, le CRC devait gagner pour assurer une place en D5. Mais il est tombé sur plus fort que lui. Jouer un jeudi soir. Ca n’a pas le charme du samedi. Il n’y a pas le petit déjeuner solide, le stress qui monte, et pour certains, la fierté d’être resté sobre la veille… C’est comme un gros entrainement, avec enjeux. Celui-ci était de taille, arriver à finir 2ème de la poule 8 de Brassage bas, se qualifier pour la Division 5 et espérer s’y maintenir voire monter. Encore une fois il y avait du monde sur la feuille de match, malgré quelques défections jusque pendant l’échauffement. Equipés de nouveaux shorts et chaussettes, les toros en blanc ont entamé le match dans la douleur et la soumission, contenant difficilement un Stade Léonien offensif, qui tirait profit de ses courses en travers pour mettre à mal la défense du CRC. Assez vite, un essai des noirs et roses est venu donner le ton.

Mais les léoniens multipliaient les fautes dans les rucks, défensif comme offensifs, et 2 de leurs joueurs sont allés préparer les oranges pour la mi-temps. Le CRC a cependant peiné pour profiter de cet avantage numérique, inscrivant tout de même un essai non transformé. Avant la mi temps, les léoniens parviennent à inscrire un autre essai, et mènent 12 à 5 au sifflet de l’arbitre. Un seul essai transformé et pourtant, si loin. A la mi-temps, les mines sont dépités parce qu’en 10 minutes de jeu à 15 contre 13 le CRC n’a pas su retourner le match, et n’a pas non plus eu l’impression de les user plus que ça… Seul bon point : les Blancs font peu de fautes (mais trop de fautes de main) et pour une fois parlent peu à l’arbitre… Les 20 premières minutes de la deuxième mi temps se résument en un mot : chiantes. Les léoniens parviennent tout de même à y inscrire un essai transformé et mènent 19 à 5. D’habitude prompt à se décourager et à laisser pisser, les toros ont sorti les cornes pour remettre la pression, jouant à plusieurs reprises vers les 22 adverses. Ce qui a fini par payer, 19-12. La pression finale n’a cependant pas suffit.

 

Stade Léonien vs. CRC
Date : Jeudi 03/11/2016
Lieu : Pantin – Arbitre : Dubuc

No Replies to "STADE LÉONIEN/CRC [19 - 12]"


    Laisser un commentaire