[MATCH] CRC/RC Vincennes : On a eu chaud

Et plutot deux fois qu’une. La premiere (fois, donc) parce que le printemps s’etait definitivement installe sur Pershing. Soleil qui tape, terrain sec. Non, nous ne sommes ni en mai, ni en juin.
La deuxieme, parce que… mais lisez donc d’abord ce petit compte-rendu.
Depart en bandas (parce que fanfare, c’est trop oldschool)

Alors que cette saison, les Toros avaient plutot eu du mal a rentrer dans leurs matches, il n’en fut rien ce samedi. Sur une premiere touche obtenue sur la ligne des 5 metres adverses et qui fit suite a une penalite en notre faveur, Jo envoya peter des gros pour un premier temps de jeu, suivi d’une ouverture vers Guillaume qui, bien lance, transperca la defense pour s’en aller marquer un essai loin d’etre fait au pied des poteaux. Vince ne pouvait que le remercier en transformant.

CRC 7-0 Vincennes

Et nous n’etions qu’a la 2eme minute !
Les Toros continuaient a dominer territorialement ces premieres minutes de jeu. Profitant d’une position favorable, Lilian tenta un drop. Et le reussit.

CRC 10-0 Vincennes (8eme minute)

Les minutes suivantes furent moins prolifiques en termes de points. Pour autant, les rouges et noirs s’etaient cree de belles occasions en mettant la pression par un bon jeu au pied, qui mis a mal les arrieres Vincennois, sous la pression du vif Louis, de Lilian et des autres.

A l’approche des 22 adverses, les 3/4 passerent une combi qui permit a Alex de recuperer le ballon sur son aile droite et d’aller applatir en terre promise. On notera sur l’action la magnifique chistera de Guillaume pour Lilian. Captain Vince manqua la transfo en coin.

CRC 15-0 Vincennes (25eme)

Quel debut de match mes aieux ! On ne s’attendait certainement pas a un tel festival, d’autant que Vincennes avait annonce son souhait de participer a la finale (enfin, quoi de plus normal apres tout) et alignait hier une equipe solide.
Lilian enfonca le clou 3 minutes plus tard avec un second drop reussi, qui portait le score a 18-0. On pensait alors que l’ecart etait definitivement fait, surtout que sur un nouveau jeu au pied, Lilian, a la lutte avec un defenseur adverse, fut a deux doigts de marquer un 3eme essai. L’arbitre prefera siffler une penalite contre lui, estimant qu’il avait retenu son defenseur son ballon.

Dommage que l’arbitre n’ait pas prefere siffler la premiere faute du jouer blanc.

Le score en restait donc la a la mi-temps. Pouvait-on esperer mieux ? Au vu de la phisionomie de cette premiere mi-temps, certainement. Mais a 18-0, peut-etre nous voyions-nous deja un peu trop en finale et avions-nous oublier qu’il restait encore 40 minutes ?

Toujours est-il que les mouches changerent d’ane en 2eme mi-temps et qu’elle debuta comme la 1ere avait commence…mais pour Vincennes. Des l’engagement, les visiteurs recupererent le ballon, qui arriva au 10. Si celui-ci n’avait pas forcement brille en 1ere mi-temps, il profita d’un nombre incalculable de placages rates par les Toros pour aller marquer au pied des poteaux. L’essai etait bien evidemment transforme et le match relance.

CRC 18-7 Vincennes (41eme)

Cet essai coupait les pattes de Toros qui commencerent a douter et a jouer a l’envers, multipliant les pertes de balle et les en-avant, sans compter une touche defaillante, bien contree par l’alignement Vincennois.
Il ne fallait pas attendre 7 minutes pour voir les visiteurs marquer un second essai presque en coin, malgre le retour rageur d’Hugo, qui tentait de taper dans le ballon pour eviter l’essai.
Comme si cela ne suffisait pas, la difficile transformation qui s’en suivit passait. Ric-rac. Et ca, ca fait mal.

CRC 18-14 Vincennes (49eme)

Le match devint alors un peu fou, Vincennes reprenant forcement du poil de la bete et les Toros semblant tetanises devant ce retour tonitruant d’une equipe qui avait rectifie le tir par rapport a sa 1ere mi-temps decevante.

Les turnovers se multiplierent mais, globalement, Vincennes se montra plus souvent dangereux. Heureusement, ils commirent quelques fautes et la defense reprit un oeu le dessus en grattant plusieurs ballons O combien importants.

Mais la fatigue fit multiplier les fautes et les Toros concederent 2 penalites face aux poteaux, que le botteur adverse ne se pria pas de passer.

La deuxieme de ces penalites fut marquee a la 77eme minute. Vincennes repassait devant. La cabane etait tombee sur le chien et d’aucun croyait que le chien etait mort. Comment imaginer des Toros occis se remettre d’un tel coup de massue ?

CRC 18-20 Vincennes

Pourtant, sur l’engagement, les Vincennois cafouillerent un peu le ballon, suffisamment pour que les gros viennent mettre la pression et gratter un ballon en or. Tout cela se fit de maniere bien peu academique, mais il etait ecrit que ce match aurait un scenario fou.

Lilian recupera le ballon dans l’axe et, feintant de partir sur la droite, eut un superbe coup de vista en voyant que le cote gauche etait plus degarni et couvert par 2 gros. Il accelera, contourna les 2 defenseurs adverses et passa le ballon a Fabulous Fab, qui eut du mal a controler le ballon mais alla marquer l’essai de la delivrance, en essayant de se rapprocher un maximum des poteaux pour faciliter la transformation pour Vince, qui avait manque quelques minutes plus tot une penalite qui aurait permis de reprendre un peu d’air a 21-14.

Apres une longue concentration, la transformatio fut belle et le CRC reprenait 5 points d’avance.

CRC 25-20 Vincennes (79eme)

Vincennes se rua alors dans le quand rouge et noir mais sur une ultime recuperation, le ballon arriva dans les mains de Vince, qui botta en touche pour une fin de match au bout du suspens.
Oui, on a vraiment eu chaud, mais la victoire n’en est que plus belle. Le match fut d’une grande intensite et on ne peut que saluer les deux equipes pour cela.

10153146_10152283429374501_2076305477_n

Rendez-vous est donc donne samedi a Domont, contre les British qui auront a coeur de briller chez eux.

No Replies to "[MATCH] CRC/RC Vincennes : On a eu chaud "


    Laisser un commentaire